Le tournage à la corde

Le tournage à la corde impressionne par la simplicité de sa technique qui donne pourtant des résultats aux dimensions imposantes, jusqu’à 1,30 mètre et 160 kilos actuellement. Le tour à la corde comprend un axe central autours duquel  on fixe une armature intérieure en bois. La corde va être ensuite enroulée autour pour nous donner la forme sur laquelle sera appliquée l’argile. on positionne un gabarit extérieur dont la position définira l’épaisseur de la poterie, de 1 à 3 centimètres. Après préparation de l’argile, une première couche est appliquée et doit s’accrocher au cordage. En repartant du pied de la jarre une seconde couche, celle-ci de remplissage jusqu’au gabarit extérieur, donne peu à peu un aspect fini à notre poterie.On retire le gabarit extérieur puis les intérieurs. Les premiers tours de corde sont enlevés pour nous permettre de procéder à la finition du col. Le tournage est terminé. Cependant le travail va se prolonger sur plusieurs jours avec le retrait de la corde une fois l’argile raffermie par le début du séchage, les finitions de l’intérieur et du dessous de la poterie, l’estampillage… Le séchage durera de 15 à 40 jours, suivant la taille de la jarre, et sera ponctué par ces opérations.

Share this post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.